#01.2- Le marbre

Les origines et différents types de marbres.

Le marbre est un matériau géologique, une roche dérivée du calcaire qualifiée de «métamorphique» car se transformant en fonction de la température, de la nature du sol, ainsi que des conditions de pression.

Cette roche est principalement constituée de cristaux de calcite, un minéral chimique ou issu de la bio-minéralisation, composé de carbonate naturel de calcium. La calcite pure est incolore et blanchâtre.

La couleur de la roche n’est jamais la même et ses veines, appelées «marbrures», se trouvent plus ou moins marquées en fonction des teintes . Celles-ci sont généralement le produit d’inclusions d’oxydes métalliques.

Il existe des marbres de tout horizons, de toutes couleurs, formes et marbrures.

L'origine du marbre

Le terme « marbre » serait d’abord un dérivé du grec «marmaros», qui signifie « pierre resplendissante », puis du latin «marmor» et définissait une pierre « lustrable », c’est-à-dire dont la surface pouvait être lustrée par polissage.

 

Introduite dans l’Antiquité par les grecs pour sculpter des idoles funéraires des Cyclades, cette roche fût ensuite employée en blocs massifs dans la construction d’édifices monumentaux religieux ou politiques tels que des temples, des tombeaux, des statues à l’effigie des figures d’autorité ou encore des Dieux. Les généraux romains victorieux lors de conflits militaires, ramènent, au même titre que les métaux précieux, les épices ou les esclaves, les sculptures en marbre, comme trésors de guerre. Désormais, le minéral devient synonyme de richesse, de pouvoir et de luxe, en constituant certains des édifices les plus marquants de l’histoire tels que l’Acropole d’Athènes, la Basilique Sainte-Sophie de Constantinople ou encore le David de Michel-Ange.

Le marbre de Carrare

Il existe plus de 500 variétés de marbre mais le marbre de Carrare est le plus populaire. C’est un type de marbre provenant des carrières des Alpes apuanes sur le territoire de Carrare, en Toscane. Le marbre de Carrare est très prisé pour sa blancheur sans trop de veinages. Le marbre de Carrare commence à être exploité dès l’antiquité romaine, en Italie. A la même époque, en Belgique, le marbre noir et le marbre rouge royal, sont découverts mais ne connaîtront le succès que plus tard. En France, on extrait le marbre surtout dans les Pyrénées, le Minervois et la Provence. Le marbre vert, aussi appelé «serpentine», est extrait dans les carrières des Alpes françaises et italiennes.

Les étapes de mise en œuvre

1/ L’extraction des blocs de marbre de la carrière

2/ Le bardage : transport et manutention des blocs

3/ Le sciage et l’usinage : découpage des blocs

4/ Le polissage : la dalle de marbre est polie

5/ La pose