#2.2- La brique

La brique se constitue de terre argileuse crue séchée au soleil. C’est un élément de construction en forme de parallélépipède rectangle. Elle s’emploie généralement dans la construction des murs.

La Brique_Page_4.jpg

Une histoire de terre

L’argile est rapidement utilisée comme matériau de construction et modelée en briques. La cuisson de la brique est expérimentée en 2500 av. J.-C., en Mésopotamie et dans la vallée de l’Indus.

Elle permet de réaliser des constructions plus imposantes. La brique de terre cuite constitue la première pierre artificielle ou « pierre factice »,en prémices du béton et du ciment. 

Après la première guerre mondiale, le béton et l’acier remplacent l’utilisation de la brique.

Fabrication traditionnelle de la brique en terre cuite 

« Avant la mécanisation, les hommes arrachaient l'argile à l'aide de fers, à plat. Une fois l'argile extraite, un travail de broyage permettait d'affiner la matière première. Ensuite, l'ajout d'eau en grande quantité permettait d'obtenir une pâte homogène, à la plasticité voulue. Le pétrissage, autrefois au pied, et désormais avec de puissantes machines, permettait d'éliminer les derniers cailloux. Cette préparation de l'argile se terminait par une phase de pourrissage, durant laquelle la terre glaise se « reposait ». La cuisson s’opérait quand le nombre de briques sèches était suffisant. »

Fabrication moderne de la brique en terre crue

1/ Extraction de l’argile rouge et de l’argile verte

2/ Boyage de la terre

3/ Humidification et mélange des divers types de terres

4/ Extrusion au travers de filières correspondant à une forme donnée de brique.

5/ Coupage des briques.

6/ Séchage dans un séchoir.

7/ Cuisson à environ 900 °C, pendant trente heures.

8/ Rectification des imperfections