titre Villa Neutra.png
IMG_7708.JPG

Copyright : Holistic Design

La villa Neutra, autrement appelée « Maison Delcourt », est réalisée entre 1967 et 1968, par l’architecte américain Richard Neutra. Commanditée par Marcel Delcourt, président directeur général de la société Les 3 Suisses, comme résidence principale pour lui et sa famille de sept enfants, elle se situe dans la ville de Croix, dans le département du Nord. Il s’agit de la seule réalisation en France de Richard Neutra. Cette maison familiale de six cent mètres carré de superficie, est aujourd’hui occupée ce qui rend les visites rares et la connaissance de la maison approximative. Cependant, avec l’aide et le regard pointu de Madame Anita Laurent, guide de la visite, certaines hypothèses quant aux couleurs, aux matériaux et à leurs fonctionnalités dans la maison, ont pu être émises.

 

IMG_7714.JPG

QUELQUES MOTS SUR RICHARD NEUTRA

 

Richard Neutra est un architecte californien de renommée mondiale. Né en 1892 et mort en 1970, il est un important représentant du mouvement moderne mais aussi l’un des instigateurs du bio réalisme en architecture, consistant à établir des liens entre l’homme et la nature et la nature et l’homme. Neutra et Delcourt se rencontrent en 1963, lorsque ce dernier se rend à Berlin pour consulter des architectes et découvrent, sur un prospectus, le nom de l’architecte californien. Il se rend alors aux États-Unis et lui commande en 1967, celle qui deviendra le foyer familial.

LA VISITE

 

Lorsque l’on pénètre dans les lieux, la première vision qui s’offre à nous est un premier miroir d’eau offrant une perspective et un autre éclairage sur les couleurs de la nature. L’intention de l’architecte étant de lier l’homme et son environnement naturel, la palette de tons est, dans l’ensemble, très naturelle. Dans le séjour, de nombreux jeux de transparence sont créés par les baies vitrées donnant sur le jardin. Au sol, un calepinage en grès d’Artois dans des tons flammés, marrons, orangés et un plafond rougeoyant grâce à la teinte du pin du Canada, offrent une harmonie entre le sol, le mur et le plafond. On trouve une verticalité renvoyant le visiteur vers l’extérieur et prolongeant son regard offerte par le plaquage en noyer sur les murs. Au sol, le calepinage nous guide droit devant nous, faisant écho au plafond dont les lattes apparentes conduisent vers le salon, vers la nature.

La particularité de cette maison est le nombre de communications qu’elle offre à la fois entre les matériaux, les transparences et les pièces du rez-de-chaussée qui ne présente ni séparation visuelle au sol, ni cloison. Les pièces sont également reliées par des tapis, participant à la cohérence de l’ensemble. L’aile nord de la maison est en partie réservée à Odette Delcourt, épouse de Marcel. Ici, les portes de couleur jaune poussin contrastant avec les murs noirs créent un rythme graphique dans le couloir. Dans la chambre de Madame Delcourt, les actuels propriétaires n’ont pas modifié les coordonnées du motif aérotrain créé par Quentin Delemme. Le textile mural est assorti aux rideaux.

Comme Richard Neutra, Marcel Delcourt aimait la couleur marron, très à la mode à l’époque. Richard Neutra, altruiste et profondément soucieux du bien-être et des besoins des usagers, de la famille Delcourt, fait preuve d’un avant-gardisme  vis à vis de ses contemporains et est parfois considéré comme un utopiste. Ainsi, Monsieur Delcourt aimait habiter cette maison au style américain, conforme à ses valeurs et à son rapport avec la nature. Aujourd’hui la maison est habitée, ce qui en fait un espace de vie dans lequel les couleurs et les odeurs sont présentes et offertes aux visiteurs. Il s’agit d’une demeure très confortable, dans laquelle il fait bon vivre car il n’y a aucune volonté d’enfermement, de la part de l’architecte, comme l’illustre la cuisine.

A l’origine, l’aile nord était l’espace réservé aux enfants et présentait des murs blancs et un grand miroir reflétant la nature extérieure.

La suite familiale se trouve également au rez-de-chaussée et se compose d’une salle de bain initialement dans des tons marrons et verts et d’une chambre grise, très différentes de l’étage. Les maîtres mots de l’ensemble du rez-de-chaussée sont la sobriété et la simplicité.

 

Lorsque l’on accède à l’étage, l’escalier est aérien, graphique et suspendu. Les marches sont retenues par des filins d’acier menant au palier et il n’y a pas de rampe. Quant aux matériaux, ils ont été modifiés mais présentaient des tons neutres et de la transparence. Une fois sur le palier, la couleur explose, contrastant avec les teintes du bas. En effet, s’agissant de l’espace réservé aux enfants, l’architecte a choisi des coloris marqués, presque primaires. Comme une signalétique pour différencier les chambres sous forme de bayadère, les portes sont de différentes couleurs, cependant, peut-être pour favoriser leur appropriation de la part des enfants, l’intérieur est sobre et économique. Un miroir d’eau inspiré des voyages au Japon de Richard Neutra, ainsi que les cloisons coulissantes, donnent une atmosphère paisible et vibrante, dont l’architecte est friand.

 

En somme, l’ensemble des coloris de la maison est sobre mais les matériaux constituent une décoration de fond. Aucun détail n’est laissé au hasard dans la Villa Neutra, jusqu’à la légère inclinaison du terrain influençant la perception du mouvement par les usagers de la maison.

Pour Richard Neutra, couleurs et matières ont véritablement un rôle fonctionnel.

 

Ici s’achève notre tour d’horizon de la majestueuse Villa Neutra.

 

Merci pour cette visite et à très bientôt pour une nouvelle expérience chromatique !

palette couleurs Odette.jpg
palette couleurs enfants.jpg
materiaux.png
Captvignette ausha.JPG

Episode Hors-série

#03 Villa Neutra

Interview d'Anita Leurent, guide conférencière de la région lilloise qui organise entre autres des visites de la Villa Neutra.